A méditer...

Publié le par Rodolphe


"Lecture du livre de Tobie


Un jour, Tobie, fatigué après avoir enterré les morts, rentra chez lui, s'étendit contre le mur et s'endormit.
Pendant son sommeil, des hirondelles firent tomber de leur nid de la fiente chaude sur ses yeux, et il devint aveugle.
Dieu permit cette épreuve pour que Tobie donne à la postérité un exemple de patience, comme le saint homme Job.
Comme Tobie, depuis son enfance, avait toujours eu la crainte de Dieu et observé ses commandements, il n'en voulut pas à Dieu pour le malheur qui le frappait, mais il resta inébranlable dans la crainte de Dieu, lui rendant grâce tous les jours de sa vie.
De même que des rois injuriaient le bienheureux Job, les parents et les proches de Tobie se moquaient de sa conduite en disant : « Où est-elle donc, cette espérance, pour laquelle tu faisais l'aumône et enterrais les morts ? »
Mais lui les reprenait : « Ne parlez pas ainsi, car nous sommes les descendants des saints, et nous attendons cette vie que Dieu donnera à ceux qui ne perdent jamais leur confiance en lui. »
Anne, sa femme, s'en allait tous les jours pour faire du tissage, et elle rapportait ce qu'elle avait pu gagner par le travail de ses mains.
C'est ainsi qu'un jour elle reçut un chevreau qu'elle rapporta à la maison.
Tobie entendit l'animal qui bêlait, et dit : « Prenez garde que ce ne soit le produit d'un vol ; rendez-le à ses maîtres ; car nous n'avons pas le droit de manger ce qui a été volé, ni même d'y toucher. »
Furieuse, sa femme répondit : « On voit bien que ton espérance n'a servi à rien, et tes aumônes ont montré ce qu'elles valaient ! » Elle lui faisait ces reproches, et d'autres du même genre."


à la lecture de ce texte que l'Eglise proposait aux fidèles mardi dernier, une conclusion s'impose : Dieu est bon, il n'a pas créé l'éléphant volant.

Commenter cet article

SAD 10/08/2009 13:36

Ouais heureusement qu'il n'y a pas d'éléphant volant!!! Alors comme ça tu as un blog!!! On me dit jamais rien à moi!!!