Croire...

Publié le par Rodolphe

Croire...C'est bien autre chose qu'une adhésion rationnelle à un contenu idéologique. Croire pour un chrétien, ça n'a rien à voir avec la conviction du militant politique qui analyse le réel au crible de la grille de lecture intellectuelle qu'il a assimilée, et applique des "solutions" conformes à sa pensée. Ce n'est pas non plus se forger un système de représentation afin de marquer ses repères dans un univers perçu comme plus ou moins absurde et hostile. ça n'est pas le réconfort de celui qui, devant l'injuste, devant l'incompréhensible, face à la mort, la souffrance ou la culpabilité, se "trouve un dieu pour tout lui pardonner", ou tout au moins se réfugie dans un système rassurant.

Pour moi, baptisé, qu'est-ce que croire ?

Ce n'est certainement pas, contrairement à ce que beaucoup imaginent, la croyance aveugle, obscure, du fanatique qui sacrifie jusqu'à son humanité sur l'autel de sa foi...Certes c'est dans l'obscurité que je crois, puisque je ne peux pas dire que je fasse l'expérience, que j'ai pleine connaissance de Celui en qui je crois. Il demeurera toujours un Mystère, dépassant ce que je pourrais jamais en saisir, même dans le face à face éternel qui est la finalité de toute vie humaine. Cependant cette obscurité est aussi lumière. Chaque acte de foi, d'espérance, d'amour que je pose en mon coeur, tourné vers mon Seigneur, fortifie en moi Sa Présence. Et si je n'ai pas ici-bas la pleine connaissance de "qui" Il est, en revanche je fais chaque jour l'expérience intérieure de Sa Vie, de cette puissance de transformation, de croissance, d'ouverture et d'amour qui est à l'oeuvre en moi, puissance dont je ne peux que constater humblement que je n'en suis pas la source, et qu'elle me dépasse infiniment. Puissance qui m'a littéralement sorti de la tombe, qui me tient debout, me pousse à me relever lorsque je chute, puissance qui chasse les peurs et m'incite à aller toujours de l'avant, à me donner toujours un peu plus...

Croire, n'est-ce pas justement l'adhésion de notre coeur à cette Volonté à la fois douce et infiniment puissante ? Une Volonté qui n'est pas celle du tyran, qui ne s'impose pas de l'extérieur comme un diktat, non ! mais une Volonté qui germe imperceptiblement au coeur de chacun et ne cesse, du dedans, de nous appeler à baisser les armes pour qu'Elle puisse fleurir, et pour que nous puissions fleurir par Elle, avec Elle et en Elle...Croire, n'est ce pas le consentement humble, quotidien, que Dieu me demande pour déployer Son Amour, pour Se déployer et faire "toutes choses nouvelles" ?

Bien sûr, ma raison est mobilisée dans cette croissance, bien sûr il faut que mon intelligence explicite le contenu de ce qui m'est donné, mais cette adhésion est avant tout celle du coeur, qui se laisse attirer, "séduire" par l'Amour qui se dévoile, et choisit d'aimer en retour, porté par le souffle de l'Esprit. Ici, c'est l'intime du Coeur du Dieu trine, c'est Sa Vie même qui nous est donnée pour suppléer à notre incapacité foncière à répondre à la gratuité de cet amour. La foi elle même est un don. Nous sommes libres de notre consentement mais si nous choisissons de nous livrer...Alors c'est Dieu lui même qui vient aimer en nous. Tantôt cette Présence est sensible, et nous nous sentons remplis de cette incompréhensible joie céleste qui nous comble et nous transporte. Tantôt, elle ne l'est pas du tout, et parfois même nous avons la sensation de ramer à sec, dans un désert qui nous paraît tellement éloigné du Coeur de Dieu...Alors qu'en réalité ce désert est le centre du sanctuaire de Sa Présence..

Mais toujours, cette Présence du Tout-Puissant à l'intime de notre être, est suspendue à notre oui. "Victime" de Son trop grand amour, de Son infini respect, Dieu Père ne m'obligera jamais à L'aimer, lors même qu'Il est prêt à tout me donner, jusqu'à Son Fils en nourriture, pour que je Lui sois uni totalement. Croire, c'est avoir l'audace d'aimer, alors même qu'on sait qu'on en est incapable. Dieu lui même viendra "changer nos coeurs de pierre en coeurs de chair". ça ne tient qu'à un "oui".

Commenter cet article

Manue 11/07/2009 12:43

Juste une petite remarque de pure forme ... mais c'est très pénible à lire, tout petit sur fond vert pomme, là, comme ça ... tu f'rais pas quelque chose ??? ou alors c'est comme l'accès au seigneur, ça se mérite, et faut en chier ? !
Meuh non je fais pas de mauvais esprit !