Quand vous priez, dites...

Publié le par Rodolphe

En préambule du Notre Père, Jésus énonce : "Quand vous priez, dites..."
Ceci indique qu'il s'adresse à des hommes qui prient. Plus tard, dans la nuit de sa Passion, il réaffirmera l'absolue nécessité de la prière, mais ici il la présuppose chez ceux à qui il s'adresse, et va l'affiner, la faire entrer dans cet amour filial, qui est le sien.

Effectivement Jésus s'adresse aux hommes qui prient. Si la prière n'est pas présente en nos vies, nous ne pouvons entendre la voix du Ressuscité, nous ne pouvons distinguer Sa Lumière. Sans la prière, nous ne pouvons vivre de Sa Vie. Et qu'est-ce que la prière, sinon une relation personnelle entretenue avec Lui ? Sinon notre désir d'entrer et d'aller plus loin dans cette relation ? On dit souvent : "mais je ne sais pas prier"...J'ai envie de répondre que cela n'a aucune espèce d'importance, puisque le désir est déjà une prière, la plus belle et la plus pure sans doute : silencieusement notre désir s'approche de ce que Jésus nous a laissé : ce Notre Père par lequel le Fils transmet, avec nos pauvres mots, la soif qui le possède littéralement de s'offrir à Dieu...

Je ne sais pas prier ? Mais qu'importe !!! Dieu, le Fils, me donne la clé pour le faire : quelques strophes qui disent d'avantage que tout ce que je pourrais imaginer : que l'Amour, qui est la Source, est placé au dessus de tout, que cet Amour peut régner sur nos vies, afin que nous dépendions radicalement de Lui dans ce que nous sommes, dans nos relations, dans notre devenir...Vous ne savez pas prier ? Dites le Notre Père !!! Lentement, en pesant chaque mot, en entrant dans l'intention de ce Fils qui aime tellement son Père qu'Il n'est qu'un avec Lui : c'est l'héritage que nous laisse Jésus, qui sait bien qu'en réalité, personne ne sait prier, pas plus ceux qui alignent de belles formules que les autres...

Jésus, qui nous donne les mots qui vont droit au coeur du Père, comme autant de flèches :

"Notre Père, qui es aux Cieux
 Que ton Nom soit sanctifié
 Que ton règne vienne
 Que ta volonté soit faite,
 Sur la terre comme au ciel.

 Donne nous aujourd'hui notre pain de ce jour
 Pardonne nous nos offenses,
 Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
 Et ne nous soumets pas à la tentation
 Mais délivre nous du mal."

Commenter cet article

auré 12/10/2009 22:19


Et sans oublier bien sûre de tenir la main à La Ste Vierge Marie!


Rodolphe 13/10/2009 14:34


il va sans dire...;-)


Coco 09/10/2009 18:49


Amen !!!