Hommes de Rosée...

Publié le par un chrétien

dust-storm-2Nous, habitants des villes intérieures...
Familiers de l'errance et de tous les déserts,
Etrangers à nous-même, ignorant tout des lois,
Silencieux masques de poussière,
Nous sillonnons le monde comme autant d'électrons
Si rapides qu'on nous croit irréels !
Vecteurs rachetant, en un geste -un souffle-,
Les pesanteurs verbales,
Les grippes de l'âme,
les morts.

Caravane ancienne comme les étoiles
Peuple d'explorateurs, maculés d'expérience,
Marqués au sceau de Ce qui n'a pas de fin,
Nous continuons d'ouvrir nos yeux brûlés,
Avides, sur le Ciel inépuisable.

Qui a disposé les soleils ?
Qui fit couler la vie comme un chant généreux ?
Qui inventa l'enfance, notre mémorial ?
La réponse sommeille en notre bouche ouverte,
Nous secouons nos corps,
Nous dansons le Mot plutôt que de le dire,
C'est là ce qu'on nomme un mystère !

Mais que dirions nous ?
Quelle alchimie de mots égale notre silence ?
Qui chanterait notre destination ?
Les rides de nos vieux, voilà notre éloquence,
Le babillement leste des fous,
La gravité de nos enfants âpres au jeu, encore
L'austérité de moines ivres d'amour...

Nous fendrons vos terre avant l'heure de l'éveil,
Nous prendrons vos cités, mais c'est pour vous les rendre !
Vous ne nous verrez plus, vous nous reconnaîtrez
Aux fronts pâles de vos premiers-nés.

Commenter cet article